Rallyes 2008

Dourdou 2008 – Le récit

Déjà le 4° rallye et avant dernier de la saison.

Le Rallye du Dourdou se dispute à Villecomtal près de Rodez dans l’Aveyron et il est réputé pour être un rallye facile et familial avec un village très intéressé par les sports mécaniques et un rendez vous incontournable ’’le café chez GINETTE’’

Le rallye commence par l’étape de nuit et donc départ à 22 heures pour une boucle avec 3 spéciales. Nous sommes 160 inscrits dont 17 sides. Départ de la boucle sous la pluie avec des trombes d’eau et brouillard dès les 5 premiers kilomètres. Difficile de rouler dans ces conditions et les pénalités vont tomber toute la nuit.

Dans la 1° spéciale on fait un tête à queue et on perd 15 à 20 secondes ce qui nous relègue à la 9° place de nuit en side et 36° au général, pas mal quand même avec seulement 1 pénalité de 15 secondes.

La 2° boucle sera sous le beau temps et là on met de gros gaz avec aucune pénalité et de beaux chronos. On finit 3° au championnat en side et 61° au général solo/side.

Prochain rallye fin Aout au Rallye des Volcans avec notre 4° place au classement side à confirmer.

 

Sarthe 2008 – Le récit.

  •  SAISON 2008 préparation du side cet hiver : Je n’ai pas fait grand chose à la moto, juste modifier le deux en un MISTRAL par un MISTRAL classique 2 sorties avec à la clef moins de couple à bas régime mais par contre plus de puissance à partir de 5000 tours ; un passage au banc indique 90 ch à 7000 tours. Pour le side, je voulais réduire le poids qui est très important sur un guzzi peu puissant. Pour cela j’ai réduit la largeur de la caisse de 20 cms sans modifier le chassis. J’ai découpé la caisse de chaque côté pour qu’Anne Marie puisse sortir facilement et du coup il ne lève pratiquement plus et enfin j’ai enlevé la grosse – batterie voiture qui était dans le coffre à l’arrière droit pour la mettre entre la moto et le side à côté du moteur avec maintenant un meilleur passage dans les gauches. Voilà c’est tout. 51° Rallye de la Sarthe : c’est la famille DERRIEN qui nous tient au courant par le biais du forum Moto Station et par le forum Sidecar.
  • JEUDI – LES RECOS : Nous avons fait les recos des spéciales le jeudi avec 4 passages en roulant prudemment et oui on a droit qu’à 6 passages maxi. Nous ne faisons pas le routier vu qu’il est complexe avec des changements différents suivant les boucles donc impossible à mémoriser.
  • VENDREDI : Nous ne prenons pas le side ce matin, il est prêt pour la course et on rejoint Manu, un Guzziste du coin qui possède un 1100 Sport et un T3 attellé, on retourne en voiture dans les spéciales voir les autres passer.
    CONTROLE ADMINISTRATIF : Pas de problème, du moment que tous les papiers sont présentés et on nous attribue le N°35 qui va nous suivre toute la saison.
    CONTROLE TECHNIQUE : On retrouve les 2 mêmes contrôleurs avec sonomêtre qui indique 91 db pour 91 sur la carte grise, c’était juste.
    Enfin contrôle des phares, clignos, stop, klaxon et du freinage de toutes les durites de frein et présence de boitier de reniflards pour les carbus et moteur, c’est devenu une vraie usine à gaz cette Guzzi.
    Dans le parc assistance, on retrouve beaucoup de pilotes de la saison passée et avec des petits nouveaux sur de très belles machines !
    Nous à côté, on fait amateur avec notre bicylindre et sa partie cycle maison face aux magnifiques japonaises en version full et équipement CHODA, DJ et autres.
  • SAMEDI MATIN – 1° DEMI ETAPE : Départ des premiers à 7h30 pour le Bugatti, liaison sans souci et mise en grille des sides pour 4 tours départ. Nous sommes 17 sides, mais comme chaque année ils font partir en dernière ligne les 3 bicylindres poussifs : 2 Guzzi avec le V11 Le Mans de la famille Pelletier des locaux et le Flat de l’équipage PONTONNIER. Départ et déjà au freinage de Dunlop, on passe les sides débutants en conduite qui freinent trop tôt ; nous mettons 2 tours pour venir nous tirer une bourre avec les Ménard sur leur ZX12R et là aucun des deux ne veut céder, lui ne veut pas se faire taxer par un Guzzi et moi je veux le battre !! vieille rancoeur de la saison dernière. Enfin au 3° tour on arrive à se dégager et rapidement on rattrappe la HONDA CBR de Bruno LESCANE et le SUZUKI TLS de Thierry LAFOREST mais déjà on boucle le 4° tour avec le drapeau à damier. victoire de GUILLET sur son GSXR avec le nouveau side CHODA à roue du panier directrice, beau side. Nous ont finis 7° et content.
  • 2° SPECIALE COULANS 1 : Liaison pour passer par la spéciale. Elle est assez rapide avec 2 changements de direction assez dangeureux, j’essaie de rouler propre malgré un départ catastrophique avec la roue arrière qui patine lamentablement sur 20 mètres et oui j’ai dis à Anne Marie de rester assise dans le panier au lieu de charger l’arrière de la moto. On monte 6° side en 1’44 et à 1 seconde d’AGIN sur son Hayabusa, bizarre il ne l’a pas encore en mains. Arrivée à la Suze et assistance où je ne vois rien à faire et ça nous change de l’année dernière et mise en parc fermé.
  • SAMEDI APRES MIDI : 2° DEMI ETAPE : on repart à 14h30 pour une boucle avec 2 spéciales. Routier assez plat mais un peu trop défoncé pour le dos de la passagère et j’essaie de pas rouler trop vite pour la soulager. 3° SPECIALE COULANS 1 : Je suis en forme et on attaque un peu sur cette spéciale déjà faite en 2006. On finit 5° derrière GUILLET, LAUR, LEBERT et AGIN toujours à 1 seconde devant. 4° SPECIALE : celle du matin COULANS 1 : On monte en 1 seconde de moins mais on perd une place, Thierry LAFOREST finit devant nous et on est 6°. Retour à la Suze avec l’assistance de 1h30 pour le montage des phares et contrôle de la machine toujours rien à faire et Anne Marie commence à se demander qu’est ce qu’il va nous arriver vu la guigne de la saison dernière !
    Au classement jour :
    1° GUILLET/CHANAL sur SUZUKI GSXR, 2° LAUR/FERRIEU sur SUZUKI HAYABUSA, 3° LEBERT/CAMUS sur YAMAHA FJ, 4° AGIN/DAPP sur SUZUKI YAHABUSA, 5° LAFOREST/MOREAU sur SUZUKI TLS, 6° DIDERON/DIDERON sur GUZZI LM4, 7° LESCANE/SIMON sur HONDA CBR, 8° MENARD/MENARD sur KAWA ZX12R, 9° QUILBAULT/BULOT sur HONA CBR, 10° MAGAIN/BOURSIELIER sur SUZUKI HAYABUSA, 11° ISOPE/GUERANGER sur SUZUKI GSXR, 12° BLEUZET/GENTIL sur SUZUKI HAYABUSA, 13° PELLETIER/PELLETIER sur GUZZI V11, 14° PONTONNIER/LEON sur BMW 1000, 15° TRITTOT/ROZARD sur SUZUKI GSXR, 16° GRUNBLATT/CAVALIER sur KAWA ZX12R, 17° TITARD/MOUTEAU sur SUZUKI GSXR.
  • MANCHE DE NUIT : Départ à 22 heures : passage dans la spéciale COULANS 2, où on finit 5° mais là, AGIN sur son avion a trouvé le mode d’emploi et en même temps le sourire en faisant de très bons temps. Ensuite on file au BUGATTI et là je ne suis pas le road book et en suivant les fèches érronées on se retrouve devant la barrière du circuit qui ne s’ouvre pas devant nous, peut être je ne me suis pas assez avancé, on repart avec MAGAIN et PELLETIER reprendre le bon parcours et nous on se prend 3 minutes de retard et 45 secondes de pénalités dur ! pour faire un tour du circuit mais départ arrêté un par un et là ça se complique car la rampe de phares additionnels me lache et on finit avec un seul phare au lieu de 6. On finit 7° juste devant MENARD sur ZX12R. Pas le temps de chercher la panne, on file à la dernière spéciale au cul de la V11 de PELLETIER. Je ne trouve pas la panne avant le départ et on la fera avec le phare d’origine, on termine 8° mais avec quand même quelques chaleurs en la montant. on finit le routier en pointant juste dans la minute.
    De nuit on finit 10° et oui 45 secondes de pénalités ça fait beaucoup.Anne-Marie avait raison c’était trop beau pour finir sans embûche !!

    Merci au club organisateur pour ce bon week end et à la Corse pour le prochain rallye. Juste le temps de manger la soupe à l’oignon offerte par le club que déjà il faut se coucher, il est 2 heures du mat.